mardi 23 décembre 2014

Cher Père Noel

il était temps que je prennes ma plume pour t'écrire, je sais....

il y a deux ans je t'ai écrit ça :


Cher Bienfaiteur,

tu as illuminé dans ma vie bien plus d’un noël.
Que n’auraient été sans toi ces 25 décembre frileux sans l’excitation générale provoquée par ta venue ?
Que n’auraient été sans toi mes souvenirs si chers à mon coeur en repensant à tous ces déballages de cadeaux en famille ; à maman derrière son camescope en train de nous filmer ; aux petits déjeuners pris tous ensemble avec près de nous ces présents si longtemps rêvés ?
123
Cependant, depuis quelques années tu te ravises ; comme si tu avais donner à ma famille et à moi-même assez de bonheur à cette époque maintenant révolue
Depuis quelques années déjà, où j’attends patiemment, inlassablement, cet enfant qui ne vient pas afin de lui transmettre à mon tour ces bonheurs infiniments futiles, prévisibles et si indescriptibles pourtant….
Et comme si ce manque ne te suffisait pas ; comme si de me voir souffrir à chaque mois de décembre qui passe ne te blessait pas assez, voilà 3 noëls de suite où nous ne fêtons plus noël ; côtoyant à cette époque les hôpitaux plutôt que les chocolateries et les marchands d’huîtres.
Comprendras-tu un jour que malgré la force  dont j’arrive encore à extraire de mon être et de mon coeur pour faire de ce mois un mois gai et serein dans nos foyers, je m’épuise. Et la fatigue n’est pas un problème en soit ; non pis, je pleure. Chaque jour ; chaque jour qui file en constatant mon ventre vide et [x] allongé sur son lit d’hôpital.
Pour cette année, nous voilà, une fois de plus, en train de chavirer ; se battre pour donner la vie et se battre pour conserver la vie, tels sont nos combats.
A quand la trève de noël ?
A quand notre prochain noël, tous réunis ensemble, sereins, posés, heureux et autour de mon ventre qui s’arrondit et/ou des gazouillis de mes enfants ?
Nous avons trop souffert
Accorde-nous la magie de noël,
Enfin
 
voilà c'était pour Noël 2012.... j'ai eu raison de t'écrire.... [x] est toujours là et je suis maman.... Je ne te remercierai jamais assez pour tout cela....
 
Cependant, ma lettre de deux ans est toujours si actuelle... pour les mêmes raisons... [x] se battant toujours (avec multiples rebondissements) et moi qui enclenche le mode ON pour la pma...
 
J'ai tellement confiance en toi que je te redemande à nouveau la même chose... pour que dans deux ans, encore, je reviennes... avec ces deux mêmes vœux... à l'exception que ce sera alors pour bébé 3.....
 
 
Joyeux noël à vous et à très vite ...
 
 
(une pensée toute particulière à ohboutdufil....)
 
 
 
 

mercredi 3 décembre 2014

A 1 an on aime jouer avec quoi ????

Les fêtes de fin d'année arrivent à grand pas... et les questions du style "qu'est ce que vous voulez pour Noël ? " aussi...
Et ça, ça a légèrement le don de m'exaspérer... car une fois avoir trouver l'idée sublime - avec fierté et non sans réflexion- pour la grande tante Andalouse (ou Bretonne, je ne suis pas contrariante), ne viennent  à l'esprit que des idées de second rang... et la frousse que le chérubin ne dédaigne même pas s'y intéresser pour faire genre....

Alors je vous propose une non wish -list ; concept venu tout droit de nul part consistant à faire non pas l'état des lieux des jeux que l'on aimerait voir sous le sapin pour la chaire de sa chaire mais plutôt un état de ce avec quoi il joue vraiment à un instant T....

et vous allez voir qu'un enfant au final, ça a des goûts ultra simples !


des bouchons... de lait, de jus de fruit... on s'en sert de nez rouge (ou bleu)....on les traine par terre...papa et maman glissent dessus....
on peut les cacher partout...les transvaser... les éparpiller, les lancer....

Conseil : changer régulièrement de place et de contenant la précieuse trouvaille !!! une nouvelle découverte à chaque fois pour le chérubin !

des balles... à l'origine ce sont des boules de noël reçue l'an passé en cadeau d'une commande vertbaudet (ils re-proposent cette offre en ce moment d'ailleurs)...après avoir enlevé le ruban de chacune des boules, elles devient d'adorables balles colorées !!! ca roule, rebondit mais pas trop, ce n'est pas fragile... on les fait rouler, on les entrechoque.... gratuit et efficace...

Et c'est encore mieux quand vous recyclez un broc Ikea... (je ne sais pas s'il se fait encore car il date de 3/4 ans) :
Mon fils a bien compris le principe "je prend une balle et hop je la dépose dans le broc".... motricité ++++++ pour pas un rond !!!!! il faut juste vider le broc toutes les 10 secondes car le brocs est assez grand et mon fils ne sait pas encore comment faire pour le vider !

Au rayon motricité également, pour 17 € (ah mince là il faut qqes sous quand même !!), ce superbe arc en ciel fait des merveilles ! il est en bois, avec des couleurs vives ! il n'empile pas encore mais tape les morceaux entre eux et les met sur le dos pour les faire se balancer...petit son rythmé garanti  ! il adore !!!

Arc en ciel trouvé chez Amazon

Côté musique, nous avions eu en cadeau de naissance un mouton VTECH.... à l'origine c'est une veilleuse pour endormir bébé le soir... le mouton n'a pas eu le succès escompté pour devenir sa veilleuse mais en revanche c'est trop rigolo de lui appuyer sur le ventre toutes les 3 secondes (10 secondes au plus large !) pour changer la musique ! le mouton est donc sa radio privée !!!!!!! bref au final c'est un jouet qui lui plait, même s'il est détourné de sa fonction première !

Les livres musicaux sont également les bienvenus.... il n'arrive pas encore à appuyer au bon endroit sur les pages, mais nous sommes là pour le faire !!!!!

environ 10€ chaque livre... Amazon, France Loisirs, Fnac....

Une grande nouveauté : les peluches... il n'est pas encore au stade de leur faire prendre vie... mais la peluche est une amie avec laquelle on peut faire un câlin... bref quand il croise Marsupilami ou Ratatouille hop, un câlin !!!!!! (le chat est content, ça lui fait des vacances !!!! car oui le chat aussi a le droit à des câlins fougueux....)

Aucun investissement ; nous ne sommes pas très peluche... nous avons donc ouvert un carton de notre collection personnelle... ok ce n'est pas T'Choupi et cie...mais il n'y voit que du feu !!!!

Enfin la dernière acquisition +++++ : le cube labyrinthe... selon les marques ça coute un bras... je vous conseille donc de faire de la veille sur bébéboutik, si l'envie d'en acquérir un vous fait de l'œil.... car très régulièrement, les prix s'affichent autour de 50 € alors que sur le site bébé boutik vous pouvez en avoir pour moitié moins cher.....

J'avais vu qu'il s'y intéressait beaucoup à la crèche... et effectivement, il passe pas mal de minutes à faire avancer (ou non) les perles de bois.....

Pour résumer, je pense qu'à partir du moment où il y a de la musique, de la couleur et pas trop de complexité, mon fils adore.... il se fiche pas mal de la table d'activités 3 en 1, du jouet à 100 € parce que nouvellement sorti etc....
l'important pour lui est de pouvoir se l'approprier et de le détourner à l'infini....


Et chez vous les coups de cœur de vos enfants ???? loin des catalogues de jouets à la mode ????

vendredi 28 novembre 2014

Mes coups de coeur maman-bébé !

Allez pour cette fin de semaine, un article léger mais avec de bonnes trouvailles ! (tout au moins pour moi !!!)

quoique mon porte feuille ne le voit pas sous le même angle....

Commençons pour Bébé :

funkygiraffe : une petite marque qui monte dans l'univers de la mode bébé...essentiellement connue pour ses petits bandanas tous choupinous.... qui peuvent faire de bons cadeaux pour cette fin d'année !

ces petites merveilles - à prix tout doux- permettent de sauver bien des tenues des bavouilles nourrissonnes !!!!! j'en raffole tellement qu'à présent je dois en collectionner pas moins d'une vingtaine.... chaque jour mon fils en porte un... ca finit une tenue, surtout pour les petits garçons où la mode est définitivement peut inventive....
code promo -15% jusqu'à dimanche 30/11 : BLACKFRIDAY

Tichoup : créateur de petits chaussons en cuir... alors vous me direz oui, bon en même temps moult marques en proposent : Augusta, Galipatte et j'en passe... ok ! mais la version fourrée est beaucoup plus chiante à trouver.... et si vous avez comme moi un bambin, qui pour des raisons de santé, n'est autorisé à porter de vraies chaussures qu'après l'acquisition effective de la marche.... ça peut vous sauver la vie ; ou au moins l'hiver !
-7 € sur la seconde paire de chaussons fourrés achetée !


3sprouts : les panières à jouets sont belles et qu'est ce qu'on peut en mettre dedans !!!! un délice ! en plus elles sont pliables (facile à ranger le jour où n'en a plus besoin).... Mon fils a la joie de partager sa chambre avec celle-là :


mais il y en a plein d'autres...ainsi que des paniers..... en vente chez Décobb entre autres (et régulièrement sur bébéboutik et couffin privé)....à noter qu'elles peuvent aussi servir de panière à linge... l'intérieur est prévu pour !


Pour Maman....

j'avais lorgné les sweet maman poule de chez Emoi Emoi..... SAUF QUE 80 € la bête ça calme..... et surtout c'est no way pour moi....
Alors j'ai trouvé de quoi afficher fièrement mon "grade" pour 20 € ! (ne me remerciez pas !) ! chez Marcel et Lily 

et en prime, le papa aura sa version pour Noël !!!!!!! NA !et je pense bien succomber.... pour quelques petites choses encore....

Enfin à l'approche de l'hiver si comme moi votre visage présente rougeurs et inconfort voici mon chouchou qui fait la peau douce et qui remplit également sa mission anti rougeur : Uriage, la crème roséliane !!!! un coup de coeur abordable aussi !

et vous des coups de coeur à me faire découvrir ???? Pour moi ou bébé !

lundi 24 novembre 2014

Il y a un an (déjà)....

Demain, il aura un an... sa première bougie, ses premiers cadeaux d'anniversaire....

Mais dans mon coeur (et corps) de maman, tout a commencé un peu plus tôt....

Depuis le 22 novembre, je me sentais "bizarre"... sans douleur, indéfinissable...mais de façon certaine différente.... Je préparais activement les cadeaux de noël (emballages...) bien consciente "qu'après" je n'aurais plus le temps pour cela....

Le 22 au soir, devant un épisode de Masterchef (ah quelle précision !), une douleur lancinante me lançait sans cesse dans le dos.... Au point de ne plus avoir la force de regarder la tv... la douleur me happait...
La nuit fut du même genre... douleurs, insomnie... et pourtant une partie de moi me disait que non ce n'était pas encore pour maintenant ... la nuit fut longue, stressante..... épuisante

La journée du 23 présageait la même chose ; la douleur vive en moins... cette sensation d'être bizarre ; étrangement lourde (car je n'ai jamais eu cette sensation tout au long de la grossesse) ; une pesanteur ; un corps qui craque, travaille... les première douleurs douces dans le ventre...douleurs qui ne nous a pas empéchés de signer un ultime devis pour amélioration de notre habitat....de continuer à vivre normalement ; je me souviens m'être fait un thé dans l'après midi et Bedou me dire que si j'ai encore l'envie de me faire un thé c'est que ce n'est pas pour maintenant !!!!! elle avait raison !

ce samedi soir, des cousins son même venus nous rendre visite pour un apéro... j'était bien.... La nuit, j'ai même dormi d'une traite, profondément.... Au point qu'au matin du 24 novembre, il y a un an j'ai dit à mon homme "ce n'est pas pour aujourd'hui" ; calme plat ; plus de douleur.... rien....

Jusqu'à ce que je pose le pied au sol pour me lever....

Impression que mon ventre allait tomber.... perte du bouchon muqueux... contractions non douloureuses (ah enfin je sais ce que c'est qu'une contraction !)...

Je finis mon sac ; fais mon ménage à fond... je sais qu'on y est... à 15 jours du terme ; je sais que je peux passer la serpillière sous les lits et compagnie que bébé et moi on ne risque rien (à part enclencher comme il se doit le travail...)

il est 11 heures ce 24 novembre... la douleur douce s'intensifie... je commence à jeter de temps à autre un oeil à la pendule... toutes les 20 minutes.... tout va bien....

Le midi, mon magret de canard fut difficile à avaler... non pas par manque d'appétit mais ces fichues contractions reviennent et la douleur s'amorce.....

Chéri ne croyant pas trop que l'heure H a sonné part jardiner.... les contractions s'intensifient mais je n'ai pas peur... je gère bien la douleur

à 16H je perds du sang... je panique... appelle chéri, on prend chacun une douche ; on part....

A 16h30, la sage femme me questionne... vu ce que je lui raconte et vu que je ne me tords pas de douleur sur ma chaise reste sceptique... examen... col dilaté à 4 ! oups ! salle de travail ! go !  on y est.... rien ne sera jamais plus pareil ; ni lui, ni moi, ni la maison....

Demain ce sera l'anniversaire de notre fils... aujourd'hui, finalement c'est le nôtre, au papa et à moi !

mardi 4 novembre 2014

La maternité, mon corps et moi

A l'approche de la première bougie du Muffin, il était temps que je vous fasse un point "et mon corps dans tout cela"....
j'ai toujours repoussé ce sujet... ma tête ne devant pas encore y être prête.... A présent, à quelques jours du D-Day, il est temps de refermer cette page de première maternité pour - éventuellement- en ouvrir une seconde.....

J'ai pris 11 kg pendant ma grossesse (dernière pesée 5 min avant d'entrer en salle d'accouchement)...ne me jetez pas de pierres....

4 jours post accouchement, soit le jour de ma sortie, il me restait 6kg à perdre... et je ne rentrais pas dans mon jean's le plus large d'avant grossesse ! souriez !
Sur le coup je n'ai pas compris....  A quoi rimaient ces 6 kg toujours là, alors que bébé était à côté de moi, que le liquide amniotique n'était plus, tout comme le placenta et que de plus je n'avais pas fait de rétention d'eau..... j'en ai conclu que c'étaient eux mes véritables kilos de grossesse... ceux dont on n'explique pas la cause, qui s'installent et qu'il faut lester ensuite....

Bref

J'ai dégonflé... oui je ne peux pas dire maigri car j'ai tout pris dans le ventre... et tout est reparti gentiment tel un soufflet.... les 3 premiers kilos hein..... ; donc c'est ainsi qu'au bout de 15/18 jours post accouchement je rentrais de nouveau dans mes fringues (pantalons and co) d'avant grossesse... sans faire d'efforts, ni de régime... (à moins que le régime fromage lait cru, champagne et chocolat soit considéré comme un régime....).

On arrive donc à -8kg ; reste, demeure 3kg.... 3 bons kilos indestructibles....
car forcément eux ont mis un peu plus que 3 semaines pour partir ! (c'est là que vous me jetez de nouveau des pierres à coup de "attends mais moi même 6 mois après c'est pas 3 kg qu'il me reste mais 8.... heu désolée)......

Dans la conjoncture des fêtes de fin d'année, je m'en tire assez bien ! Est-ce l'allaitement ? bof je n'en sais quoi penser....

En février, 1 kg supplémentaire avait dégagé... encore 2 kg....

A partir de ce moment, plus rien a bougé... ces deux kilos avaient élu domicile... rien à faire ; éviter le nuttela, les apéros... ça marchait et bim.... ca revenait... je perdais, et ils revenaient inexorablement.... Même la reprise du boulot, la course à la crèche, au ménage et compagnie n'y ont rien fait....

Psychologiquement, j'ai fini par me dire que le trentaine + une grossesse, c'est logique, ça laisse des traces... c'est ainsi, je n'ai pas à me plaindre ; j'ai un Muffin, je suis maman ; j'ai bien récupéré bref en avant, il faut accepter ce nouveau corps.....

L'été est arrivé...500 gr sont partis... comme ça (le régime alimentaire qui change ?)

et puis les semaines passant, je me suis sentie me dégonfler... bien mieux dans mon corps.... malgré ma mini poitrine... malgré cette petite rondeur abdominale (une grossesse passée par là quoi, rien de méchant)..... et c'est ainsi qu'en ne faisant rien de spécial, j'ai repris mon poids de forme... sans crier gare... ce poids oscillant de plus ou moins 400 gr selon l'appétit, le régime alimentaire....
Ce poids et ce métabolisme que je reconnais enfin ; celui où je suis capable de dévorer et puis quelques jours après de ne vivre de pas grand chose.... (un peu serpent la fille en fait)......

Il aura fallu juste du temps.... pas de sport ni de régime ; juste la patience que mon corps lui aussi tourne la page de la grossesse ; qu'il redevienne mon corps si étrange avec ses OPK (de meeeerde) mais si sympa de m'avoir permis de couver et de redevenir moi-même et si différente pourtant.....

La maternité m'a forcément transformée ; tout autant qu'elle m'a permise de m'accepter... sans y laisser de véritables traces, mon corps est dorénavant celui d'une maman....

A présent moi et mon corps sommes prets pour une nouvelle aventure....

vendredi 17 octobre 2014

La première fièvre (part two)

et fin... enfin je l'espère....

 Car effectivement...bien loin d'être sous contrôle comme cité dans mon précédent Post.... malgré le doliprane, la visite chez le médecin "je ne m'inquiète pas du tout ; il a l'air de s'en sortir très bien ; on n'a même pas l'impression qu'il soit malade" (et blablabla) ; malgré le retour de superbes nuits de 12h d'affilé (ouf!), et un repas plutôt bon le soir ; malgré mon appel à la crèche "demain je redépose fiston à la crèche"....
 le "demain".... fut épique !

 "demain" il a vomi... dès son levé...

 "demain" nous avons appelé le médecin ... pour s'entendre dire par la secrétaire médicale "ce n'est pas la peine de revenir puisque vous êtes venus hier ; et puis il n'y a plus de place de toutes les façons"....

 "demain" il a re-vomi mon fils.... (de là à voir le début d'une menace de déshydratation et l’impossibilité de lui administrer le pipette de doliprane, il n'y avait qu'une limite très mince à franchir)

 "demain" nous sommes donc allés aux urgences... tout ce que je n'aime pas faire ; tout ce qui aurait pu être évité avec un simple rendez-vous chez notre médecin traitant.... nous en sommes repartis après un examen clinique et l'administration de l'Adiaril... évitant la déshydratation de mon chérubin... la journée fut intense avec l'administration régulière et très rapprochée de pipettes d'adiaril (mon bébé refusant son biberon)... et au fil de la journée l'appétit est revenu... et la quiétude de maman aussi !
 Je n'ose pas encore crié victoire... mais lui et moi avons repris le chemin du travail....

 je suis fière de lui, de ce formidable bébé qui ne fut même pas grognon malgré ce terrible mal de gorge .... 

----------

 astuce de maman : LAVAGE DE NEZ
a priori le nettoyage de nez avec du sérum phy est connu de tous parents... en revanche, l'utilisation de pipette de sérum phy de 45 ml (donc plus grande, et donc avec une force de débouchage plus forte) non... Alors le procédé consiste à acheter une pipette de 45ml (environ 1,40€ en pharmacie) et une bouteille de 500ml de sérum phy (+ une grande seringue et une aiguille) = grand max 5 euros le tout.... Puis de remplir au fur et à mesure des lavages de nez la pipette grâce à la seringue et la grande bouteille de sérum.... Vous verrez que les lavages seront bien plus efficaces surtout en cas de rhume.... et je viens de découvrir que la bouteille de sérum en 1L est même remboursée par la sécu ! autant dire que l'achat de la pipette à 1,40€ est vite rentabilisé...

mardi 14 octobre 2014

La premiere fievre

Il fallait bien que cela arrive un jour... un week-end pourri,3 nuits agitées, des remises en question sur notre capacité à assurer, du doliprane à gogo, 1kg de moins sur la balance pour la maman, des câlins à la pelle ou au kilomètre, de la fatigue,un litre de serum phy,un rdv chez le médecin, 2 appels de la crèche,un papa prêt à partir aux urgences (non j'ai réussi à le maîtriser..), une maman à domicile avec un joli certificat médical, 28 euros de placés, des lavages de nez 4 fois par jour minimum, des pleurs, des peurs, de la température,... une ANGINE ! A présent bébé dort, maman recharge les batteries (avec un big mac... rapport au kilo perdu toussa toussa),papa est rassuré... ALL IS UNDER CONTROL .... (et cette journée "volée" a un joli goût de bonheur pourtant....)

jeudi 9 octobre 2014

Quand Oedipe s'invite...

Ca y est nous y sommes... en plein dedans même.... ca vient sans crier gare... ca commence progressivement...
on ne sait d'ailleurs jamais où trop placer le curseur : angoisse de la séparation ou complexe d'Œdipe....

Au début le Muffin rechignait un peu le matin quand je le déposais à la crèche... mais la fête qu'il me faisait le soir quand je le reprenais effaçait tout ! angoisse de la séparation, certainement...

mouais... sauf que très vite, cela s'est compliqué, à la maison... ne plus pouvoir quitter la pièce sans qu'il me suive, je connaissais...mais nous sommes vite rendus au stade où je ne dois plus disparaitre de son champ de vision... donc même dans la même pièce, ce n'est plus suffisant... je dois rester à côté de lui.... ou lui à côté de moi, c'est selon !!!!
complexité quand tu nous tiens... c'est qu'il m'arrive d'avoir envie d'aller aux toilettes (en toute tranquillité, si possible...), de devoir préparer le repas (vas éplucher ta carotte avec un mouflet jouant avec ton fute !... ca passe encore, mais si c'est ton bas de pyjama, tu finis rapidement en petite culotte...), de me préparer ou encore de faire le lit (oui chez nous le lit est fait tous les jours... Bree sort de ce corps...)

Mais on arrivait encore à gérer... (novices que nous sommes étions) ; papa faisait diversion le temps que je m'habille ou que je fasse ma béchamel...
mais ça, c'était avant... on est encore monté d'un cran : rejet du père.... alors même qu'il s'occupe du muffin autant que moi ... on part le matin à la même heure, on rentre le soir à la même heure, on a les week end ensemble et une fois par semaine c'est la "father-day"...
sauf qu'à présent si je suis dans les parages, il ne veut plus des bras de papa, ni des câlins de papa... papa c'est bon pour jouer, à la rigueur pour le change et le bain....mais les câlins, les bisous, les chagrins c'est maman....

C'est maman le matin, maman le soir... c'est aussi fondant que culpabilisant ; c'est aussi bourré d'amour que d'étouffement...

Alors chacun tâtonne... (sauf le muffin qui lui est à fond dans son Œdipe...) ; moi j'ai cette envie irrépressible de le greffer à ma peau pour ne faire qu'un avec lui, le balader partout tout le temps (la greffe de deux bras supplémentaires c'est possible ????), autant que j'ai besoin de souffler, de n'être plus uniquement sa mère mais aussi un être à part entière....
Papa, lui, a besoin de reconnaissance et d'amour filial... les jeux, les fous rires lui vont...mais il a besoin aussi de tendresse de son fils....

Alors instinctivement j'ai pris l'option de ne pas rentrer dans le "jeu" (phase normale et inconsciente de chaque enfant... le terme jeu n'est donc certainement pas le meilleur qualificatif) de mon fils... il a besoin de moi, c'est normal j'y réponds... mais quand il a besoin de moi pour "échapper" à son père (je veux des bras, mais pas les tiens, je préfère ceux de maman, alors que papa est disponible et maman non) je ne réponds pas à sa demande... son papa est là pour lui, à lui de s'en contenter. J'ai trop vu d'exemples autour de moi où la mère de ce fait excluait le père (non c'est pas qu'il veut c'est moi) avec à la clef un enfant "vainqueur" et un père malheureux ......
certes parfois, du coup, le muffin se rebelle, marque son mécontentement... mais, je n'interviens alors toujours pas ; il n'est pas content, il "règle ses comptes" avec son père... ce serait trop facile qu'il chouine et qu'au final j'arrive et le prenne ; il interpréterait ça comme une victoire (un peu plus compliquée à obtenir, mais une victoire quand même puisque finalement maman est là pour moi)

Je ne sais pas si nous gérons "la crise" (qui n'en est pas une) comme il le faut... la période va être longue et nous n'en sommes encore qu'au début... mais j'ai la conviction que ce passage ne doit pas être prétexte à s'engluer dans une éducation à sens unique avec un seul parent référent.... chacun remet sa place en considération certes, mais chacun a sa place, une vrai place.

Le Muffin a des besoins, mais les parents aussi !

comment gérez-vous Œdipe ?

mardi 7 octobre 2014

10 mois.....déjà !


Mon cher fils,

du haut de tes 10 mois, c'est à toi "directement" que je m'adresse aujourd'hui... un jour tu liras peut être ce qui suit... (pas forcément sur internet, mais plutôt dans la version sauvegardée, imprimée et conservée pour toi...), et je veux que tu retiennes une seule et unique chose : c'est que nous sommes fiers de ce que tu es et deviens, ton papa et moi.

Tu as à présent 10 mois

tu es à la crèche depuis tes 3.5 mois ; tu as tes amis, ton cher et fidèle compagnon de route (et de galère G.)....
tu as toujours -ou presque-rechigné à prendre ton lait... ce qui nous à "contraints" à commencer la diversification alimentaire dès tes 4 mois ; et puis voilà que depuis 15 jours tu dévores tes biberons au point que nous en ré augmentons les quantités... tu es capable d'avaler des 180 ml (chose que tu n'avais encore quasi jamais faite...) !
Nous avons le sentiment, ton père et moi que tu fais tout en accéléré.... Est-ce dû au fait que nous t'avons attendu si longtemps ? as-tu le besoin de compenser cette longue attente par des progrès fulgurants ? .... et pourtant nous t'en demandons pas tant... (nous sommes même à la limite de vouloir te freiner...)
Je te disais donc que tu étais un parfait petit bonhomme pressé : tes deux premières dents ont été là pour tes 6 mois, pile poil....à 7 mois tu étais déjà capable de te mettre debout à n'importe quoi (même dans ton lit en gigoteuse) et de te rassoir sans souci... à 7.5 mois tu marchais à 4 pattes.... le jour de tes 9 mois, j'ai eu le droit à mon premier "maman" bien reconnaissable (même si tu ne sais pas à quoi il correspond)... à 9 mois tu grimpais aussi sur la table basse du salon... un exploit qui nous fait, même encore à présent peur... peur de la chute...
Bref, tu cours tout le temps vers de nouveaux défis... tu sembles bien en avance par rapport à tes "congénères"... ce qui parfois, je l'avoue, me rend tout aussi nostalgique que jalouse... jalouse de ces mamans qui ont encore un bébé à leur côté... alors que moi j'ai déjà ce grand garçon !!!! oui grand car en prime tu faisais à  9 mois déjà 76 cm...

Oui car le comble du comble de tout cela... c'est que nous ne cherchons même pas à faire te toi un enfant génial juste pour en foutre plein la vue aux autres parents... égoïstement nous souhaiterions même avoir un peu plus de temps pour assimiler ces évolutions....

Je suis fière de toi mon bébé, très fière de toi... mon cœur de maman a juste du mal à lâcher prise et te voir devenir un enfant...

cet enfant qui me manque tout au long de ces journées de travail....
Cet enfant qui me fait fondre quand tu te blottis contre moi quand je viens de récupérer le soir à la crèche... le filet de bave en prime... (oui quand tu es content tu en oublies de déglutir !)

A présent se profile le fameux complexe d'Œdipe... qui me travaille autant que toi... cette exclusivité rongeante...où ma propre identité se perd au profit du caractère exclusif d'être ta maman ; où mon cœur se remplit et déborde d'amour... je deviens un Chamallow sur pattes.... qui parfois étouffe mais qui toujours en redemande...

Heureusement qu'il nous reste, pour le moment, ces instants biberons où tu es en pyjama matin et soir, dans le canapé, blotti contre moi... et où la maison pourrait s'écrouler, tant qu'il resterait cette petite bulle douce et anodine.....

jeudi 2 octobre 2014

J'ai découvert Kiabi

Article non sponsorisé...

Kiabi, comme tout le monde, je "connaissais".... de nom... j'y avais traîné une ou deux fois mes guêtres adolescente, avec ma mère... mais n'en gardais pas un souvenir au point d'en être cliente...

en clair je n'avais jamais rien acheté chez eux avant d'être enceinte....

Quand il a fallu remplir le dressing du muffin... alitée, j'ai commencé à surfer ardemment... DPAM, Sergent Major, Orchestra.... bref les grandes enseignes mode pour les bébés et enfants... mais le coût unitaire du body... m'a vite fait comprendre qu'il fallait peut être voir ailleurs....

et puis j'ai découvert Kiabi...

tout ce que j'ai acheté au moment de la naissance ne s'est pas révélé d'une grande intelligence (erreurs de débutante : le tee shirt avec juste deux pressions sur l'épaule pour habiller un mouflet d'un mois...j'ai jamais réussi... j'ai vite compris la nécessité du haut pressionné dans le dos de haut en bas, croyez-moi et des boutons pressions dans l'entrejambe...novice va !).... mais merci Kiabi pour tes bodies abordables, pressionnés sur le devant... pour tes pyjamas tout mimis, pressionnés également sur le devant.... (les premiers mois c'est vraiment indispensable) sans parler des combis pilotes adaptées au siège auto.... marvellous....

(oui j'avais craqué sur une combi pilote "ours" chez gémo en 1 mois... le muffin y est allé deux fois dedans... quand on en a eu marre de transpirer à chaque fois qu'il a fallu lui enfiler - ca coinçait au passage des mains... trop épais, trop fermé, trop pas bien pour un nourrisson - on l'a rangé...)

Bref, j'ai quand même tâtonné avec Kiabi... de longs mois... le syndrôme cadeaux de naissance n'aidant pas... Le muffin a été habillé par tout le monde... et hormis les bodies et pyjamas (et qqes plaisirs personnels) je n'avais pas besoin d'investir.... et puis tous les deux mois maxi il changeait de taille... donc on vivait sur le minimum syndical...

A présent le Muffin est en 18 mois (bien installé)... il en prend -j'ose le croire- pour quelques mois quand même.... alors j'étoffe sa garde robe... les ventes privées aident bien... les soldes passées aussi et puis revoilà que Kiabi revient...

besoin d'un pyjama 18 mois supplémentaire..; juste ça à la base... et le panier se remplit.. ces petites choses mimies et abordables...
Pyjama 10 €

tee shirt 4.99 €

lot bodies 7 €
 
lot 3 bavoirs bandana 6.99€


pull sans manche 6.99 €

pull moustache 6.99 €




Kiabi, tu m'as conquise......de mignonnes idées, des détails mode (comme la petite moustache en bas à gauche du pull sans manche)........ bien sûr j'ai vu plein d'autres choses...mais psychologiquement un pull à 12.99€ devient cher... alors que quand je trouve ce prix chez un concurrent, je craque... on ne se refait pas !!!!

J'utilise au quotidien les bandanas/bavoirs de Funky giraffe... une merveille ; vite lavé, vite séché... j'en ai de toutes les couleurs... ca finit une tenue et ajoute de la fantaisie aux vêtements souvent trop sages des petits garçons..... (tarifs dégressifs : plus on achète moins c'est cher...)

Je crois que c'est mon préféré !!!!

et vous des coups de cœurs, découvertes ?

mercredi 1 octobre 2014

La crèche c'est bien !

Il y a quelques temps maintenant que je voulais rédiger ce billet.... faire mon compte rendu sur nos premiers pas dans ce monde collectif....


La crèche, elle s'est imposée à nous comme une évidence dans nos tête... L'homme et moi voulions mettre notre bambin -encore in utero à cette époque - à la crèche.... J'avais pourtant peur de la réaction de mon homme, ce soir de juillet 2013.... quand je lui ai sortie "comment tu vois la garde du bébé ? moi franchement j'opterais plus pour une garde en crèche...." ; je n'ai même pas eu besoin de sortir tous mes arguments préparés qu'il me dit "moi aussi".... (merdouille et mes arguments, j'en fais quoi, moi, alors ???)

Pourquoi la crèche ? : parce que je ne me voyais pas "recruter" une assistante maternelle ; les rendez-vous, les questions auxquelles on ne penserait pas ; le dilemme du bon choix ; la confiance ; la rémunération ; les déclarations de paie... je fais déjà ça à titre professionnel, ce n'était pas pour refaire le même chose à la maison....
je voulais, égoïstement peut être,  une simplification administrative.... on reçoit la facture, on paie ; on dégrève l'an suivant sur la déclaration de revenu et basta...

Ca c'est l'argument administratif...

Ensuite, je dois avouer que le monde de l'assistance maternelle, je l'ai touché du doigt... ma mère l'ayant pratiqué... une rémunération au ras des pâquerettes ; des formations par le conseil général à tour de bras avec à la clef des professionnelles bien plus nombreuses dans notre département que la demande nécessaire....des assistantes aimant par dessus tout leur métier mais d'autres aussi avec moins de vocation (comprendre moins d'entrain pour les activités...)... et là moi je me sens incapable de faire un choix .... le problème des congés, les sorties en voiture, les activités proposées, les repas à fournir dans certains cas....

et puis la jalousie.... la peur d'être jalouse de la femme qui va profiter de mon enfant à ma place, pendant que je vais travailler.... (je sais c'est stupide).....

Enfin, la volonté de proposer à mon enfant des jeux qu'il n'aura pas à la maison (non mon bébé, il n'y aura pas de salle de motricité à la maison... ok il s'en tape il escalade la table basse et le canapé...) ; de rencontrer des adultes différents et des enfants entre 0 et 3ans.... une multitude de rencontres, d'enrichissements et de partages..... (de castagnes, mordasses and co aussi... c'est le jeu !).... bref de le préparer à la collectivité bien avant l'école maternelle... accentuant le fait que son cocon = sa maison


*****                                                        *******                                      *****


Notre fils a été "reçu" (son dossier quoi) à deux crèches... on a choisi l'option la plus facile pour nous.... (ou pas... on verra dans 3 ans)



et avec à présent 6 mois d'expérience... je suis convaincue que nous avons fait le bon choix... certes mon enfant ne fait pas les siestes de 4 heures qu'il fait à la maison ; certes il est plus fatigué certainement qu'un enfant gardé dans un cadre plus familial.... certes parfois je récupère mon gnome avec quasi pas de lait de pris sur la journée (il déteste le lait et si on ne force pas c'est le bordel),
mais quel bonheur de le voir s'éclater avec ses camarades, évoluer à la rapidité de l'éclair.... ne pas craindre les autres enfants....de me voir le soir remettre son premier dessin....

Non il n'est pas plus malade qu'un autre.... non il n'est pas malheureux non plus et a sa dose de câlins s'il en a besoin, ses soins s'il se fracasse contre un meuble (ca arrive !).... non il ne passe pas de bras en bras ; il a 4 personnes de référence et non toute la collectivité...
Il mange des plats faits sur place, des purées et compotes maison... avec possibilité d'adapter selon les maux du jour (constipation....) ; le lait est fourni, il n'y a juste qu'à préciser les ml pris à chaque tétée.... il a son propre lit, sa propre gigoteuse....

Ils font régulièrement des photos que l'on peut ensuite acheter pour renflouer la cagnotte de l'association (permet d'acheter de nouveaux jouets par exemple) ; il y a aussi des sorties de proposées pour les plus grands ; quand il fait beau, ils jouent sur la pelouse....

et puis il y a ces petits avantages réguliers, insignifiants mais qui me fait dire "ah c'est vraiment bien"... ces petits bons de réductions pour les étiquettes sur les vêtements ; ces avantages pour l'abonnement à l'école des loisirs..... bref ces petits je-ne-sais-quoi qui aident les familles à accéder à certaines choses onéreuses et pourtant de qualité pour les enfants (eh l'école des loisirs c'est du bon !!!).... les rencontres avec les autres parents ; les échanges amicaux, l'entraide.... en fait on devient une grande famille.... je pense aussi que tout cela est possible car c'est une crèche à taille humaine de 40 places maxi...

je me tiens à votre disposition si vous avez des questions sur ce mode de garde...acid-ulee@hotmail.fr


NB : Je ne critique absolument pas les parents optant pour un autre mode de garde... j'explique simplement notre choix...


(article non sponsorisé..)

mardi 30 septembre 2014

La rentrée dans tout ça...


Bon ok ca fait genre un mois que cet article dort....

Etrangement cette année la rentrée a pris une signification toute particulière.... Pourtant mon enfant n'est encore qu'un bébé (si si laissez moi le croire encore au moins ...20 ans).....

Moi qui d'ordinaire fuit ces premiers jours de septembre et ces derniers jours d'août par la même occasion....moi qui ne met plus un panard dans les hyper marchés pendant cette période pour éviter cette cohue insupportable.....

Moi qui n'éprouve rien, mais alors strictement rien à l'approche de cette période de l'année...

Voilà qu'en 2014, tout est devenu plus limpide, plus simple...

Certes j'ai toujours scrupuleusement évité de me rendre à Carref*ur, A*chan and co... certes j'ai indéniablement posé mes congés à la même période...mais pour la première fois, nous aussi, à notre façon nous avons fait notre rentrée....

.....refaire le sac de crèche.... changer la garde robe de Bébé....profiter des dernières chaleurs... à trois, ou à deux..... assister à l'apéro de rentrée de la crèche.... voir se profiler l'automne, son anniversaire et Noël...
Considérer enfin qu'une année cela passe très vite... et sans angoisse (bon ok avec beaucoup de nostalgie... #ausecoursmonenfantgrandit)

Alors nous l'avons faite cette rentrée... notre rentrée...notre première rentrée.... le 8 septembre... après deux jours d'adaptation crèche (véritablement nécessaires, croyez-moi) ; avec son petit lot de pleurs matinal ; avec sa fatigue incontestable le soir...

et punaise, la vache, qu'est ce que cela fait du bien....

et puis la rentrée, cela rime aussi avec nouveau départ.... alors après notre inscription aux bébés nageurs, à la prise de bonnes résolutions familiales (oui à l'arrêt du chocolat le soir sur le canapé), nous repartons en PMA ; c'est pour octobre... pour très bientôt.... avec son lot de mésaventures, de coups durs, de déceptions, de blessures... mais pour le moment nous n'y pensons pas... tout emplis d'espoirs que nous sommes ; comme ces jeunes premiers de la discipline.... un comble.....

CROISONS LES DOIGTS

jeudi 4 septembre 2014

Il l'a fait !

9 mois et une table basse escaladée sous nos yeux.... comme ça, avec une facilité déconcertante.....


mercredi 3 septembre 2014

Défaire les valises pas faites !

youhou ! oui je reviens ! mais alors doucement !!!! 4 semaines de congés chez les cerises.....C'est la dernière ! je suis en tête à tête avec le muffin et donc coulée !!!!
petit rappel : monsieur galope à la vitesse de l'éclair, se met debout agrippé à n'importe quoi... attrape tout.... Bref un véritable casse-bonbon (souvenez-vous le dessin animé Razmoket) qui colle les jupons de sa môman.....

Alors que s'est-il passé ces dernières semaines pour vous laisser en plan ????

- nous ne sommes pas partis (donc pas de valises à défaire !) ; on gagne du temps finalement !

- nous avons baptisé civilement le muffin ; soit accueilli du monde à la maison, vu toute la famille proche, bu, mangé.... MAIS avant il a fallu tout préparer, du gonflage de ballons, à mettre la table tout en gérant le gnome...
mais ce fut une journée parfaite... aucun regret (ce qui est rare chez moi !)... des choses que je n'ai pas vu car en balade pour endormir un muffin épuisé, mais une belle cérémonie, de belles photos glanées dans la famille, un bel album en préparation, une belle pièce montée.... des cousins pas revus depuis 4 ans... un bébé remarquable....

- nous avons fait notre premier restaurant à 3

- notre premier pique nique à 3

- notre premier musée à 3

ET TOUT s'est divinement passé sans encombre !!!!

- on a bien vécu ... les petits digestifs du soir.... slurp

- on a joué avec le muffin à tout et à n'importe quoi

- on a fait de longues balades en poussette après la sieste de l'après-midi

-on a bien bossé sur les travaux extérieurs de notre chez nous

- on a bien profité de notre fils

- on s'est bien enguirlandé aussi (joie de la fatigue, du stress du baptème...) ; mais je vous rassure tout va bien !!!!

- on a cuisiné de façon industrielle.... on croule sous les courgettes et patissons dans le jardin.... gloups !!!!

- on a fait des samedis matin au marché et des sorties shopping....

- on a fêté nos 7 années de mariage...

- on a passé une journée toute douce avec les arrières grand parents du muffin

bref des vacances imparfaites, mais qui nous apportent tellement de premières fois et de joie..... qu'il rôde ici comme un air de nostalgie déjà....

mardi 12 août 2014

Easy !

A l'aube de vacances bien méritées (si si, je vous assure)...

....malgré, quelques soirées hachées -angoisse de la séparation-, quelques nuits (3 ou 4 max) entrecoupées par quelques pleurs, quelques haussements de ton face un enfant qui teste nos limites en même temps que les siennes, quelques peurs face à des chutes inévitées, quelques angoisses face à bon nombre de biberons rejetés, quelques larmes (émotion, joie, toussa toussa) devant cet enfant qui nous échappe un peu plus chaque jour, quelques coups de mou face à la fatigue (maison/enfant/mari/boulot/tutti quanti).....quelques moments de doute....

je dois tout de même avouer que tout devient plus facile... bébé a 8.5 mois à présent...
Il acquiert une bonne dose d'autonomie avec la maitrise du 4 pattes depuis 5 semaines et de la vitesse depuis 3 semaines.... il se lève pour se mettre debout dans son lit, ou à l'aide du canapé ou de la table basse....
il nous suit dans la cuisine, va dans sa chambre... file s'admirer dans le miroir du couloir... bref, ce brin d'autonomie, bien que couplé avec quelques signes de dangerosité...nous permet de :
- cuisiner (si si)
- se laver les dents
- faire un brin de ménage
- faire du tri
- vider le lave-vaisselle
- ranger deux trois papiers qui trainent
et tout ça sans appeler le conjoint à la rescousse "peux tu me garder le petit le temps que je fasse ci ou ça".....

Les repas sont plus faciles aussi... et de ce côté ce sont nous, parents, qui avons évolué : il ne veut plus de son bib... bon bah tant pis, il prendra (ou pas) plus le prochain coup... et zou on passe à la purée / petit suisse... keep calm and see !

Les sorties sont envisageables.... nous qui respectons scrupuleusement son temps de repos, voyons la possibilité de le sortir le matin ; période où il dort beaucoup moins ! samedi j'ai pu ainsi partir faire le marché (et Maison du Monde hum hum) en tête à tête avec mon petit bonhomme.... un pur bonheur (ok je suis rentrée transpirante car j'ai eu la bonne idée de faire la fière et de négliger la poussette et le porte bébé... un enfant et un panier ca pèse....).... mais samedi je repars en expédition marché ! on y prend goût !

les temps de jeu sont plus interactifs... il voit l'intéret de partager un temps de jeu avec quelqu'un ! et fait bien la différence entre jouer seul et jouer en compagnie....

Je peux à nouveau siroter un café sur le canapé... certes pas "tranquillement" (mais ça je m'en fiche)... je peux juste m'asseoir, boire et l'admirer évoluer... tout simplement, sans pleur, sans cri, sans culpabilité non plus....

Je peux "disparaître" aussi de son champ de vision subitement... sans que cela tourne au drame... il chouine, je me montre dans un angle de porte... il sourit, enclenche le 4 pattes et go, il arrive !!!! easy je vous dis !!!!

évidemment, il y a les endormissements ratés, les instants grognons, les moments où on ne sait plus quoi faire ... mais keep calm and see... on a bien compris que c'est passager...

il devient grand notre petit... et chacun évolue l'un à côté de l'autre... sereinement, intensément, et beaucoup plus facilement qu'il y a quelques mois

easy !




vendredi 8 août 2014

"Ere" de jeux

8,5 mois.... et ca y est, depuis quelques temps nous sommes entrés de pleins fouets dans l'ère des jeux, jouets.... et autres infrastructures nécessaires... le parc, les protections de prises électriques, les jouets, les achetés et les inventés....les couleurs, les bannettes pour tout ranger... les pouets, bravo, rouge, jaune, et autres syllabes monocordes énoncés par les dits jouets....

Alors aujourd'hui je viens partager avec vous quelques photos de mon pseudo salon revisité, haut en couleurs, balles, boules, hochets, et compagnie....

Le parc... super pratique ! non pas pour laisser son enfant toute la journée seul et être pénard trois pièces plus loin... mais cette invention a le mérite salutaire de me permettre d'aller aux toilettes en fermant la porte (si si !), d'aller programmer la machine à laver, voire même de m'octroyer une douche -rapide toujours- mais seule ! (oui se doucher avec fiston, c'est bien, sauf depuis qu'il a décidé d'aller explorer le comment du pourquoi l'eau part par le siphon.... ce qui donne cascades en tout genre...)....

Sauf que voilà, je ne sais pas si c'est le syndrome fatigue pré-vacances, l'inconscience irrationnelle maternelle ou quoi mais je viens d'enlever une des "façades" du parc... pour voir... s'il va y rentrer, aller et venir seul.... TEST ON !


je fais tourner régulièrement les jouets... surtout à compter de maintenant où nous sommes partis pour 4 semaines avec bébé non stop (ce qui n'est plus arrivé depuis ma reprise de boulot...) ; il va donc falloir inventer, ré inventer, ré ré inventer car l'avantage avec la crèche c'est qu'il voit des jeux différents constamment...
je propose donc à chaque fois des jeux "high  tech" comprendre avec sons et lumières (VTECH la force est en toi !)...même si parfois "bonjour, c'est moi WINNIE" ou "je suis une abeille, tu viens bourdonner avec moi (?????)" me tape un peu sur le système !!!! des jeux sensoriels comme la balle à picots tout doux, les livres à toucher.... des balles, des livres et des hochets ou maracas qui font du bruit....

J'invente aussi : des mini tupperware avec à l'intérieur du vermicelle ou du riz font la balle !!!! il adore et secoue ça avec joie ! des moules individuels à muffin en silicone de toutes les couleurs.... bref la cuisine est ma complice !!!!


les dalles LUDI sont mes amies... peur que mon fils ne tombe sur le carrelage... j'ai donc investi dans 4 jeux de dalles (compter environ 12 euros sur Amazon /jeu)... elles se nettoient facilement, s'emboitent parfaitement...
j'ai investi dans une panière dédiée aux livres et dans un coussin multicolore... un peu de coconning, et mon fils adore trimbaler un coussin dans ses nombreux déplacements à 4 pattes !

intéressée par la  méthode pédagogique Montessori, vous pouvez voir la première bouteille d'eau colorée ! les autres viendront prochainement... hâte de voir ce que mon fils va en faire ! avez vous testé ?
je propose donc des jeux en dehors et dans le parc... je ne m'installe en revanche jamais dans le parc avec lui ou ne joue jamais avec lui s'il est dans le parc... quand nous jouons ensemble, c'est sur les dalles (ou ailleurs of course)... c'est vraiment très sympa d'avoir cet espace coloré délimité... impression d'être dans une bulle enfantine... où seul l'enfant compte à ce moment précis (exit portable and co)

et chez vous ? ca se passe comment cet espace jeu ?

mercredi 30 juillet 2014

Préparation de la fiesta... dans les starting bloks !!!!

Dans moins d'un mois tout cela sera passé... et ne demeurera que rangement, photos, et souvenirs....
En attendant, je ne vous le cache pas c'est le grand rush !!!!!

préparer sa fête, cela revient grosso-modo :

- savoir ce que l'on veut faire et déterminer le nombre de personnes invitées (exit ou non la vieille tantine Gertrude ? et le cousin Germain ?..) (check)
- trouver une salle (check)
- réserver un traiteur (check)
- trouver un pâtissier abordable mais qui fait des choses bonnes ! (check)
- faire les courses pour une grande famille (eau, cola, sauces, produits ménagers pour ranger la salle, sopalin....) (check)
- trouver et commander les vins...(en cours de check)
- commander le pain (check)
- faire les démarches administratives...assurances pour la salle, papiers à la mairie (manque l'assurance)
- faire un plan de table (check)
- préparer la déco de la table (check)
- préparer les sachets de dragées (check) et les bonbons pour les petits (check)
- préparer les marques places (check)
- acheter et custumiser un livre d'or (souvenirrrrrrsssssss) (check en cours...)
- peaufiner le tout avec des gadgets qui font la différence - à mes yeux- des petits flacons à bulles pour les enfants, des ballons, des cadeaux pour les grand-parents,parrain, marraine....
- se pencher sur l'apéro (pain surprise....)... bon à ce jour je n'ai que les pailles lol !!!!!!

en revanche j'ai écumer beaucoup de sites internet, car forcément avec un gnome, un boulot, une maison, un homme pour qui tout ceci n'est pas sa plus grande passion (déco,...)

et voici mes petits coups de cœurs (approfondis par rapport à mon précédent post à ce sujet)

- sachet dragées à moindre coup - je ne voulais pas y mettre un prix de dingue pour que les gens finissent par les mettre à la poubelle... et c'est sur little mercerie que j'ai trouvé mon bonheur (livraison rapide)

- marque place dans le même esprit... que j'ai ensuite tamponné pour y inscrire les prénoms des invités

http://www.alittlemercerie.com/home-deco/lot_de_50_tags_etiquettes_kraft_avec_ficelle_-820739.html
 
ces étiquettes sont livrées avec un fil de chanvre... j'y ai ajouté un petit charm "hand made"

-tampons, pailles chez scrapmalin (livraison gratuite dès 25 €)

- dragées (super bonnes), chemin de table chez scrapmalin également

- nappes, serviettes, livre d'or chez Baptème.fr ; il faut prendre son temps car le site est un peu fouilli... en revanche prix très compétitifs .... prix des nappes en voie sèche imbattable.... livraison soignée

- Chez Hema, j'ai craqué pour des ballons, et les petits flacons à bulles pour les enfants ( pour des choses pour son anniversaire mais bon là on s'en fiche !)
- j'ai fait faire mes invitations, stickers, carte de remerciements chez Vistprint... il y a souvent des promos fort intéressantes avec plein de choses gratuites à avoir....
les modèles sont sympas....


ou celui ci par exemple :
une fois le modèle choisi, possibilité de décliner, le thème avec les aimants, stickers, certains mugs, papier à entête....
facile d'accès, livraison rapide....

pour faire les petits présents aux enfants... j'ai récupéré des petits pots de mon fils ; une fois lavés, étiquettes retirées, il suffit d'y glisser des bonbons ; de coller une jolie étiquette dessus et le tour est joué... un présent pas cher ; que les mouflets vont dévorer en un rien de temps..... avant d'aller s'occuper à faire des bulles avec leurs petits flacons !



Allez, je reviens vite vous montrer ma "commande" de chez Oh bout du fil et mon livre d'or personnalisé....

en attendant j'espère avoir lancé votre imaginaire pour vos prochaines fêtes !

vendredi 25 juillet 2014

Nos fils ont 8 mois ! photos miroirs pour fêter cela !

Son petit Prince et mon Muffin ont 8 mois ce jour.... alors que nous sommes deux chouettes mamans ex (futures) pmettes victorieuses, heureuses, un brin nostalgiques, et fières de leur progéniture (ne rayez rien, tout est à prendre).... on s'aperçoit que malgré - forcément - des vies différentes, face à un mouflet on est pareil....

La preuve... nos photos miroirs ! (cf mon insta-dimanche #1)

En cuisine ! deux loulous, deux assiettes...une même idée...


La version de G.


Nos récoltes....Une version très campagne, limite bio pour l'une
Une version de G. beaucoup plus "in" : sa récolte de la caravane du Tour de France ! (fallait y penser !)


Deux mouflets, deux parcs... De la à y voir une mère bordélique pour l'un....

Et une Maman G. beaucoup plus soignée, il n'y a qu'un pas non ??????


Musique... "et que chacun se mette à jouer".... version classique, un brin désuet

Pour Bébé de Mme G. La modernité, le synthétiseur quoi !!!!! on a la classe ou on ne l'a pas !


Côté Nature... il y a ceux qui se font chi.. avec les orages tous les deux jours (avec ok un bel arc en ciel en prime)

et il y a Mme G. si raffinée avec cette belle orchidée toute en fleur.... (bon ok, on le dira pas, mais bon quand même ce n'est pas la sienne !!!)


et puis en ce 25 juillet, laissons enfin la vedette à nos loulous... laissons-les discuter chaussures de cuir, 4 pattes et cie.... après tout, ce sont eux les stars !

Chaussons galipatte pour l'un
Chaussons nat-essence pour l'autre !

Bon moisniversaire Little Prince et Muffin !

mercredi 23 juillet 2014

La PMA nous change-elle vraiment ? ma réponse

Pour faire suite à la très bonne question de Loosequeen sur son blog (et à son très bon article aussi qui pousse finalement à poser ses propres mots...)


a priori, quand j'ai lu sa question sur son blog, ma réponse, d'entrée de jeu était oui...oui la pma change tout...


6 ans et 3 mois entre l'arrêt de ma pilule et la naissance de mon Muffin... Avec un tel chiffre, dire que la PMA ne change rien c'est faire la politique de l'autruche ;
il a fallu se battre pour "l'avoir"... donner de sa jeunesse, de son temps, de ses vacances, de son corps, de son amour, de son couple... on y a laissé notre insouciance liée à la procréation... non, il ne suffit pas de passer une nuit lovée dans les bras de son conjoint et de pisser 15 jours plus tard sur un bâton pour avec un miracle... (enfin une grossesse pour le commun des mortels) ;
des absences au km au boulot, pour une écho, une course au traitement, une virée à l'hôpital... des arrêts maladie liés à un kyste, des opérations... un frigo ressemblant plus à une annexe de la pharmacie de quartier qu'à un emplacement pour denrées périssables...
6 ans et quasiment autant de temps pour les questions "et alors le bébé, c'est pour quand" ; "quand est que vous nous faites un petit ?"... "bonne année et un bébé surtout"... puis le silence, le tabou, finalement aussi lourdingue que les questions à la noix.... les femmes de votre entourage qui tombent enceinte comme vous vous allez faire vos prises de sang ou vous mettre à poil chez le gynéco (facilement et sans peur)...

Et puis un jour le miracle.... oui le miracle... si puissant, si fragile, et pourtant si espéré... les angoisses indescriptibles, les 9 mois de peur (de le perdre, de la prématurité - mais finalement pas de l'accouchement ! qui marque le commencement de ce dont j'ai toujours rêvé- je parle pour moi hein) ;
La PMA rôde toujours dans l'esprit... mais les petits pleurs miraculeux de la naissance l'étouffent....

Joie, bonheur... et angoisses de la maternité (logique)... certes à jamais pmette sauvée, mais maman, le plus simplement du monde ; une mère comme il en devient des milliers d'autres chaque jour ; pas moins bonne ou meilleure pour autant.... car un enfant reste un enfant... avec ses besoins primitifs de nouveau-né, ses ennuis de nouveau-né et ses progrès, ses évolutions...

Je pleure peut être un peu plus de bonheur et de nostalgie à chaque étape... (j'ai la larme de bonheur facile avec mon fils !) qu'une maman non pmette... je le mitraille peut-être un peu plus en photos (il a déjà à 8 mois 3 albums... de photos développées....), je choisis peut être plus consciencieusement ses jouets en essayant de dénicher des choses moins banales.... mais finalement tout cela n'est pas dû à la pma, enfin je ne crois pas, mais à mon caractère... je suis une grande nostalgique des époques révolues.... j'ai toujours aimé immortaliser certains moments clef et j'adore fouiner sur le net pour trouver la merveille du moment....

En revanche, le côté précieux de mon enfant, les pensées quand je le cajole "tu reviens de loin", "tu es enfin si réel" "tu es vraiment là et je n'ose y croire encore".... me hantent tout le temps ; je n'arrive pas à faire de lui un membre de la famille "banal" comme si c'était logique qu'il soit là... ce côté miraculeux est toujours là dans nos esprits, à son père et moi-même.... la question de la séparation en est tout aussi difficile voire insurmontable... (incapacité à ne pas donner le biberon, à le confier...).... cette peur non maîtrisable de ne pas en profiter, de manquer quelque chose.... ce besoin de le sniffer dans le coup, de le respirer.... cette difficulté à admettre qu'il m'échappe à chaque nouvelle étape... prendre chaque évolution comme "la dernière"...non je ne connaitrais plus jamais ça....ni avec lui ni avec un autre enfant car rien ne présage qu'il y en aura un autre... je vis, nous vivons, dans l'unicité de chaque instant... involontairement car tout ceci n'est pas par choix ; la vie nous l'impose.

Je n'ose pas en le regardant, me projeter l'image de mon fils dans le rôle de grand frère... je n'ose pas ... car je sais que le parcours va de nouveau être semé d'embuches... que non rien ne va être facile et que l'échec est potentiellement là ;  là où les plus chanceux de la nature n'ont pas à faire de choix -ayant même parfois le luxe de "programmer" l'arrivée du futur enfant, il nous faudra de nouveau choisir entre vacances à 3 ou vacances pma pour un hypothétique bb2, profiter de notre fils ou courir derrière un espoir sans certitude d'être exaucé...

La pma ne nous change peut être pas intrinsèquement, elle provoque pourtant de grandes béances incomprises (même par les meilleures volontés du monde) et une certaine fragilité maternelle....

Mon miracle a eu lieu, mais j'en veux encore moi des miracles...

dimanche 20 juillet 2014

Insta-dimanche #1

pas dit que je vous fasse ça souvent... mais une version images sans -trop- de paroles, parfois ça fait du bien !
bon dimanche à vous !

Gorgonzola pour tout le monde ce midi ; même dans la purée du petit !  (il aime !)

récolte du jour (courgettes, tomates, pâtisson, salade)
Je lui joue Jingle Bells en juillet et alors ???????
arc en ciel de fin de journée... ô rage.......
Ses premières chaussures en cuir #galipatte
Ah non ! la pièce de vie c'est lui ! (ou comment se résoudre à tout ranger !)